Réintroduction de nos saumons dans le Rhin

Après avoir passé 7 semaines avec nos saumons dans la salle de classe, nous sommes allés les libérer le 16 avril le matin dans le Rhin en dessous de la centrale hydroélectrique de Gambsheim. Le matin, Mme FLAMBARD de  l’association « Saumon Rhin » est venue chercher les jeunes saumons grands d’environ 4 cm qu’on appelle à ce stade encore des alevins et qui vont devenir des tacons après leur premier été. Selon elle, nos saumons étaient bien vifs et un grand nombre a survécu grâce aux bons soins procurés par les élèves des deux classes de CE2 qui partagent la salle de classe. Au départ il y avait 53 œufs, au moment du lâcher il restait 40 poissons.

Avant de relâcher les alevins dans le Rhin, chaque élève a baptisé deux d’entre eux et l’imagination ne manquait pas pour trouver des doux noms comme Mohammed, Jean-François, Pitbull, Max der Lachs etc. Nous espérons que nos saumons grandiront (pendant 1 à 2 ans dans le Rhin) puis feront leur long voyage vers le Groenland ou les îles Féroë où ils resteront pendant 1 à 3 ans. Ensuite, en tant que poissons adultes âgés de 3 à 5 ans, ils quitteront la mer et remonteront le Rhin jusqu’à Gambsheim pour perpétuer leur cycle de vie étonnant.

Chaque enfant a eu un diplôme d’honneur pour son action en faveur du saumon. Nous avons également pu visiter la passe à poisson qui permet aux poissons de remonter ou descendre le Rhin en contournant le barrage hydroélectrique.

 

Un élevage de saumons en classe

La classe de CE2 bilingue de Mme TRAUTMANN et M. KAYSER profite cette année d’une animation très originale de l’association Saumon-Rhin. Il s’agit d’élever des saumons atlantiques en classe. Les élèves observent le développement de l’œuf au jeune poisson (alevin) et participent à la réintroduction de cette espèce migratoire dans le Rhin.

Depuis le 1er février, un aquarium est installé dans la classe. 53 œufs de saumon ont été apportés par Mme Flambard, technicienne chargée d’animations chez Saumon-Rhin. La température de l’eau est portée progressivement de 5°C à 13°C.

Deux semaines plus tard, presque tous les alevins ont éclos. Ils possèdent une petite poche appelée vésicule avec les nutriments nécessaires pour les premières semaines. Il n’y a donc pas besoin de les nourrir pendant un premier temps.

Le 16 avril, une visite à la passe à poisson de Gambsheim sera l’occasion de relâcher les alevins dans le Rhin et d’apprendre plus sur ce poisson étonnant capable de parcourir plusieurs milliers de kilomètres au cours de son existence.

Nous remercions la ville de Schiltigheim qui subventionne cette animation.

Une semaine sur des murs…

C’est la dernière semaine de janvier que les élèves de CP monolingue d’Ariane LAGUILLIEZ ont participé à une semaine d’escalade avec ceux de l’ULIS de Mme LAAG.

Il  aura fallu pour certains surmonter ses premières appréhensions pour grimper tout en haut, alors que pour d’autres, cela semblait très facile !

Une belle semaine qui a cultivé le goût de l’effort chez les élèves !

 

C’est la fête à Exen Pire pour Mardi Gras

MARDI GRAS  

C’est l’occasion pour les enfants mais aussi les plus grands de se déguiser et de partager pour certains des crêpes ou des beignets ! Il a été fêté cette année le mardi 13 février dans la joie, la fraîcheur vivifiante mais aussi avec de beaux rayons de soleil.

Retour en photos sur cette journée placée sous le signe de la bonne humeur !

« Plus vite, plus haut, plus fort » … mais surtout plus haut pour l’ULIS

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la classe d’ULIS de Mme LAAG a participé à un stage d’escalade la semaine du 29.01.18 au 02.02.18 (en compagnie des CP de Mme LAGUILLIEZ).

Chacun a pu s’essayer dans les différents rôles: grimpeur, assureur, contre-assureur. Au programme: appréhender le mur d’escalade, surmonter la peur du vide pour certains, et partager de très bons moments en groupe !

Activité approuvée et appréciée à l’unanimité! Même par la maîtresse qui a découvert 12 champions dans sa classe et qui s’est elle-même essayée à l’activité.

Collecte « Les bouchons de l’Espoir 67 »

L’école Exen Pire s’engage dans l’opération « Les bouchons de l’Espoir 67 ». Il s’agit d’une collecte de bouchons en plastique, liège ou métal dont le produit de la vente par l’association du même nom lui permettra de participer au financement de matériel médical pour des personnes en situation de handicap.

L’équipe enseignante encourage les parents et leurs enfants à participer à cette collecte. Les bacs collecteurs au nombre de 3 se trouvent dans l’entrée du bâtiment 2.